Le cloud public maintenant disponible au centre de données OVH à Varsovie

Jeudi 10 Août 2017

Le centre de données polonais du fournisseur européen de solutions cloud, infrastructure dédiée et services d'hébergement élargit son offre. Pour répondre aux besoins de ses clients, OVH lance un service de cloud public à Varsovie.

Ouvert à la fin de l'année dernière, le centre de données est l'investissement le plus récent d'OVH dans cette partie de l'Europe et constitue la phase suivante du développement de la société en Pologne. Le centre est conçu pour répondre aux besoins des clients et entreprises de la région en termes de ressources cloud. L'agence de Varsovie héberge actuellement les projets de clients du monde entier en leur offrant une porte d'entrée vers les marchés d'Europe centrale et de l'est. Le cloud public élargit le portefeuille de produits proposés par le centre avec une gamme de serveurs dédiés et VPS SSD. Tous les services OVH sont protégés par des systèmes de sécurité physiques et logiques, notamment grâce au puissant système anti DDos de la société.

Le cloud public est un modèle de service basé sur l'infrastructure externe du fournisseur. ll s'agit d'un concept cumulatif qui englobe la puissance informatique et l'espace disque avec des services sur demande. L'espace disque, sous forme de stockage d'objets, permet le stockage sur le cloud ainsi que le partage des ressources sur Internet et le paiement des ressources utilisées sans limite de volume ou de temps.

Le modèle cloud public OVH est unique car il fournit des ressources entièrement dédiées pour une utilisation optimale à tout moment. Les entités de cloud public (serveurs virtuels) combinent flexibilité et garantie des ressources. CPU, RAM et stockage, ainsi que l'accès root sont proposés à la vitesse de l'éclair. Le cloud public offre une option de facturation horaire ainsi que de nombreuses fonctionnalités telles que la possibilité d'ajouter des ressources sans réinstallation. Le service est compatible avec d'autres technologies OpenStack, permettant une migration rapide et automatique très appréciée par les clients. Suite à l'introduction de cette installation, le centre de données polonais et ses services peuvent également être utilisés par les clients pour qui le stockage des données en Pologne est essentiel.

« Beaucoup de clients préfèrent stocker leurs données dans le pays, notamment en raison du traitement de données personnelles ou de la latence moins longue entre le centre de données et ses utilisateurs. Ils peuvent maintenant bénéficier de la flexibilité du cloud et développer facilement leurs affaires depuis la Pologne vers d'autres pays ou continents grâce aux centres de données OVH. Ceci leur permet un accès facile à de nouveaux groupes d'utilisateurs et clients, » commente Robert Paszkiewicz, directeur commercial de l'agence polonaise d'OVH.
Selon IDC, la valeur du cloud public en Pologne dépassera les 200 millions $ cette année. En outre, IDC prévoit qu'au cours des deux prochaines années, le marché national du cloud public augmentera 5 fois plus vite que le secteur des services IT traditionnels et que le taux moyen d'investissement dans le cloud public en Pologne dépassera les 18 %.

Le centre de données polonais offre plusieurs modèles reconnus à partir de 0,056 €/heure (hors taxe) pour les entités de ressources dédiées. Tous les modèles sont équipés d'espace disque à haute accessibilité et le cloud public OVH est classé numéro un en Europe au classement indépendant de Cloud Spectator dans le secteur des services de cloud public, sur la base du meilleur ratio performance/prix (pour de plus amples informations sur le rapport, veuillez visiter http://ovh.to/NbeZD8X).

Le cloud public OVH est un service qui prend en charge plus de 150 000 entités et 120 petabytes d'espace physique, entièrement basé sur les solutions OpenStack, sur lequel est construit IaaS (Infrastructure as a Service).
« De plus, Varsovie sera la première agence à utiliser la version actuelle d'OpenStack, Newton, pour construire une infrastructure de cloud public. En utilisant cette version du logiciel, OVH est en mesure de mettre facilement à jour son infrastructure, ce qui se traduit par moins de bugs et plus de fonctionnalité pour nos clients de cloud public, » explique Krzysztof Tomaszewski, architecte de cloud public et chef d'équipe R&D chez OVH.

Openstack est une plate-forme de cloud computing construite sur un logiciel open source conçu pour créer des clouds publics et privés. C'est également un des projets open source les plus importants, à cause du nombre d'utilisateurs mais aussi de son objectif d'exploitation : une gamme complète d'outils de déploiement et d'utilisation des infrastructures cloud. Les utilisateurs s'intéressent à la migration vers l'infrastructure cloud d'OpenStack du fait de son délai de démarrage réduit, de ses moindres frais d'exploitation IT et de son infrastructure plus flexible.

La Fondation OpenStack se réjouit de cette nouvelle région de cloud public et Jonathan Bryce, son directeur exécutif, commente, « L'Europe continue d’être une des régions à la croissance la plus rapide pour OpenStack, non seulement en termes globaux mais plus particulièrement pour les clouds publics interopérables. La nouvelle région établie par OVH en Pologne rejoint le groupe de près de deux douzaines de pays du monde qui offrent des zones d'accessibilité au cloud public optimisé par OpenStack. »

Le nouvel investissement en Pologne confirme la position d'OVH de leader des fournisseurs de cloud public en Europe. Et OVH ne s'arrête pas là : dans le cadre du développement continu des services de cloud public, en collaboration avec OpenStack, il est prévu de lancer de nouvelles régions de cloud public dans des centres de données OVH, notamment en Allemagne et au Royaume-Uni. Le prochain produit lancé au centre de données polonais sera le cloud privé.