IBM combine la puissance de ses serveurs aux bénéfices de l’Open Source

Lundi 26 Septembre 2016

Paris, septembre 2016 : La présentation de la première édition de l’Observatoire Open Source IDC, organisée avec IBM en juin, a donné l’occasion à des clients de témoigner sur la modernisation de leur système d’information et de montrer les avantages des solutions logicielles Open Source combinées aux plateformes Linux IBM. Cet événement a permis de démontrer que cette association offre les meilleurs retours sur investissement et les meilleures performances pour la modernisation du système d’information, tout en facilitant l’accès à l’innovation.

L’Observatoire Open Source IDC, enquête réalisée entre mars et avril 2016 auprès de 230 organisations en France, a permis de conclure qu’à l’heure de la transformation numérique et de l’adoption croissante des nouvelles technologies telles que l’Internet des Objets, la robotique, le Big Data, les solutions Open Source sont une alternative reconnue aux logiciels traditionnels.

Selon cette étude, les avantages de l'Open Source perçus par les entreprises et les administrations sont les bénéfices financiers - baisse des coûts de mise en œuvre, de gestion et de maintenance – mais aussi l'amélioration de la performance des applications, qui est par exemple le 3ème bénéfice perçu à l'usage de Linux. L'Open Source est également considéré comme un vecteur majeur d’innovation par plus des deux tiers des participants à l’enquête.

Une étude du Robert Frances Group datant de 2015 montre d’ailleurs que le coût total de possession pour les applications Linux sur les serveurs x86 est plus de 65% plus élevé que sur la plateforme IBM LinuxONE dans ces environnements. En outre, le retour sur investissement de LinuxONE est plus rapide et le coût d'acquisition est inférieur à celui des solutions Linux x86 pour les organisations ayant plus de 20 serveurs Linux.

Ainsi, pour répondre aux besoins des applications Linux et Open Source exigeantes en termes de performance, sécurité, disponibilité, flexibilité et coûts, les serveurs IBM Power Systems, z Systems et LinuxONE sont des plateformes sans égal.

Le Met Office choisit un Mainframe Linux pour réduire ses coûts opérationnels

Basé en Angleterre, le Met Office, un fournisseur leader mondial de services météorologiques et climatiques, utilise plus de 200 millions d'observations météorologiques quotidiennes, un modèle atmosphérique de pointe et un superordinateur à haute performance pour créer des millions de prévisions sur mesure et des séances d'information chaque jour. Le Met Office a entrepris la migration des systèmes, y compris la base de données Oracle et Open Source - PostgreSQL et MongoDB - de ses plateformes x86 vers LinuxONE. Cette dernière peut désormais traiter des pics pouvant atteindre 15 millions de requêtes par heure.

« En tant que fournisseur national de services météorologiques pour le Royaume-Uni, notre mission est d’émettre des alertes météo au moment opportun 24 heures par jour, 365 jours par an.» déclare Richard Lawrence, Enterprise IT Architect au Met Office. « Notre environnement IBM LinuxONE va devenir la plate-forme de choix pour une grande partie de nos applications de base. Plus nous consolidons sur cette plate-forme, plus nous réduisons nos coûts opérationnels. Et surtout, nous gagnons en résilience, en robustesse et en performances garanties.».



LiveMon double la performance de l’entreprise grâce à un serveur IBM Power

Avec l’OpenPOWER Foundation, plus de 200 membres contribuent à l’innovation autour de Linux sur Power. POWER devient une architecture ouverte permettant de bénéficier du savoir-faire de chaque acteur. A ce titre, POWER8 apporte des gains en performance sans égal en termes de bande passante et de puissance CPU vs x86.

LiveMon (www.livemon.com), un éditeur de logiciel cloud français, propose une solution innovante de surveillance de la performance des applications. La start-up brestoise a développé un outil qui identifie les causes de ralentissement du traitement des applications et propose des optimisations. Grâce à l’Intelligence Artificielle, LiveMon est capable d’anticiper les problèmes et de les éviter pour améliorer la performance de l’entreprise.

LiveMon a choisi de déployer son logiciel sur des serveurs Linux on Power avec des processeurs IBM POWER8 et a immédiatement observé un gain d’évolutivité ainsi qu’un doublement de la performance en dépit du fait que son code était fortement optimisé pour l'architecture x86.

« Avec little-endian dans POWER8, nous avons été en mesure d'exécuter notre code sans modification », explique Marc Pertron, CEO et Fondateur de LiveMon. « Nos projections prévoient que nous allons parvenir à une amélioration de la vitesse de traitement huit fois supérieure à celle obtenue dans un environnement x86 ».

Pour répondre aux besoins exprimés par ses clients, IBM s’engage de façon constante depuis de nombreuses années vers l’Open Source en contribuant à de nombreuses initiatives telles que l’OpenPOWER Foundation ou l’Open Mainframe Project, en partageant ses innovations et ses solutions logicielles et matérielles.

IBM supporte également Linux et un vaste portefeuille de solutions Open Source sur l’ensemble de ses serveurs z Systems, Power Systems et LinuxONE afin de couvrir une large gamme de besoins de ses clients en leur offrant performance, disponibilité et sécurité. IBM propose ainsi des plateformes de déploiement sur site ou pour le cloud offrant une qualité de service exceptionnelle pour traiter efficacement les grandes charges de travail ainsi que pour consolider un grand nombre de petites charges.


A propos d’IBM

Pour plus d’information sur les mainframes IBM z Systems : www.ibm.com/systems/fr/z/
Pour plus d’information sur les Power d’IBM : www.ibm.com/systems/fr/power/
Pour plus d’information sur IBM LinuxONE : www.ibm.com/systems/fr/linuxone/